Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Atelier naturel

Atelier naturel

Un blog naturel sans PEG, sans test sur les animaux, sans arôme artificiel, sans engrais chimique, sans matière grasse polyinsaturée...Un blog touche-à-tout : cosmétiques, cuisine, bricolage, enfants, couture etc...


Boycotter les Kleenex

Publié par Lyla sur 7 Décembre 2005, 00:00am

Catégories : #Ecologie

Derrière un petit mouchoir : la forêt...
 
 
De prime abord, je voulais simplement faire un petit post en clamant haut et fort tout bêtement : « Je milite contre les mouchoirs en papiers jetables : achetez-vous de jolis p’tits mouchoirs en tissu! ». Puis je me suis posée plusieurs questions : faut-il utiliser des mouchoirs lavables qui ont le mérite d’être économiques et a priori non polluants, ou faut-il privilégier les mouchoirs jetables qui permettent un usage quasi unique donc en principe plus propre et plus propice à se débarrasser d’un rhume ? Par ailleurs, les lavables sont-ils si écologiques dans la mesure où il faut utiliser de l’eau pour les laver ? En effet, à grandes échelles est-ce nécessairement moins polluant ? Et si les mouchoirs jetables étaient faits à partir de matériaux recyclés, ne serait-ce pas plus écologique de les utiliser ?
 
 
Ainsi, derrière un tout p’tit mouchoir se cache toute cette série de questions qui en appellent d’autres ! D'après ce que j’ai vu sur le web, ce débat est récurrent sur nombre de forums écologiques ou relatifs à la santé en général. Voici le fruit de mes recherches sur un sujet qui, vous allez le voir, est en définitive loin d’être minime et sans conséquence !
 
 
Adoptez les mouchoirs en tissu ou recyclés !
 
Une vrai question d'importance ? Et bien oui, car il ne m'a pas fallu longtemps pour découvrir l'action menée par Greenpeace au Canada contre la Société Kimberly-Clark qui, pour fabriquer les produits Kleenex, l’une des marques de papiers jetables les plus populaires au monde, rase des forêts anciennes, comme la forêt boréale du Canada, et refuse de changer ses pratiques. Vous vous mouchez donc, sans le savoir avec les arbres de la forêt boréale : du papier à usage unique, qu’on jette ensuite à la poubelle...
 

 

Ainsi, en Amérique du Nord, moins de 19 % de la pâte qu’utilise Kimberly-Clark pour fabriquer ses papiers jetables (papier de toilette, serviettes de table, papiers-mouchoirs, papiers à mains) provient de fibres recyclées. Le reste provient essentiellement des arbres de forêts millénaires. Dans la plupart des cas, on récolte les arbres de ces forêts en faisant des coupes à blanc, un procédé dévastateur qui consiste à prélever tous les arbres ou presque, dans un périmètre donné. Les coupes à blanc laissent derrière elles un paysage dénudé qui ne peut plus servir d’habitat aux animaux (carcajous, ours, loups, caribous, etc.) ni aux oiseaux dont la survie est directement reliée aux forêts anciennes.

  
La marque a une démarche marketing incohérente puisqu'elle prétend surfer sur la vague écolo en affirmant, de manière erronée, qu'elle utilise largement des matières recyclées, tout en invoquant par ailleurs, non sans fierté, que les papiers-mouchoirs Kleenex sont faits uniquement à partir de fibres vierges et qu'ils répondent ainsi aux attentes des consommateurs qui veulent toujours plus blanc et plus doux...
 
 
 
Outre cette déforestation dramatique, il convient de rappeler que la majorité des mouchoirs jetables (comme les cotons à démaquiller - ici) sont blanchis au chlore ce qui constitue une autre source d'atteinte à l'environnement mais également un risque allergène pour les personnes à la peau particulièrement sensible. D'ailleurs, sur plusieurs forums, plusieurs personnes indiquent que pour des raisons d'allergies, elles ont dû abandonner leurs mouchoirs en papiers pour revenir aux traditionnels mouchoirs en tissus.
 
Enfin, il faut savoir que l'industrie du papier est l'une de celle qui consomment le plus d'eau douce et constitue une des plus grandes consommatrices d'énergie au monde.
 
 
Des "nids infectieux" ?
 
Il faut croire que beaucoup ignorent l'existence d'un tel ravage écologique engendré par les fabricants de mouchoirs en papier car nombre de professionnels de la santé, ou qui se prétendent comme tels , considèrent que les mouchoirs en tissus doivent être bannis dès lors qu'ils constituent des "nids à germes pathogènes" ici. On peut lire notamment sur le site du magazine Santé : "Préférez les mouchoirs en papier, plus hygiéniques, aux mouchoirs en tissus. Apprenez aussi aux petits à jeter leurs mouchoirs: ce sont de vrais nids infectieux !". Pour ma part, je doute de la valeur pédagogique d'un tel conseil. J'aurai plutôt envie d'apprendre à mes futurs enfants le respect de l'environnemement, les gestes éco-citoyens et la valeur et le respect des choses aussi infimes qu'un petit mouchoir en tissus.
 
 

 

Sur un autre site santé, on conseille même aux femmes enceintes de laver leurs mouchoirs en tissus à l'eau de javel... (ici) . N'est-ce pas un peu exagéré? A moins d'une maladie hautement infectieuse (en dehors d'un simple rhûme), ne suffirait-il pas d'utiliser de l'eau bouillante avec des paillettes de savon de Marseille ?
 
 
Je ne suis pas convaincue par ces arguments avancés au nom de l'hygiène, d'autant que ceux qui utilisent ces maudits Kleenex (et j'en faisais partie jusqu'à peu) les utilisent plusieurs fois, les oublient dans leurs poches, les jettent n'importe où. Je pense alors qu'il suffit de changer ses mouchoirs en tissus très souvent et de les laver convenablement voire de les faire bouillir pour être sûr, car ce n'est pas si compliqué de les jeter dans l'eau, au préalable bouillie, dans une bassine avec des copeaux de savon de Marseille. J'adopte donc la même solution que pour les cotons à démaquiller: des lavables principalement et subsidiairement un paquet de jetables, mais à base de matière recyclée, dans le sac en cas d'urgence.
 
 
Que conclure? Et bien, ce que je pensais dès le départ se trouve confirmé après ces quelques recherches, et c'est avec d'autant plus de conviction que j'entends:
 
 
 
  • - Boycotter la marque Kleenex, et toutes les marques qui n'utilisent pas suffisamment de matière recyclée,
  • - Faire connaître autour de moi les dommages causés par ces industriels sur les forêts,
  • - Utiliser de préférence des mouchoirs en tissus, que je changerai aussi souvent que nécessaire et laverai bien soigneusement,
  •  - Apprendre à mes enfants la valeur des petites choses, et même un p'tit mouchoir en tissu, ainsi que le respect de l'environnement."
  •  
 
Je ne peux que vous inviter à faire de même 
 
 
+ d'infos sur les nuisances pour l'environnement des mouchoirs jetables :
 
- Action Greenpeace :  kleenexsosforet.com/fr
- Pour commander des mouchoirs Greenpeace : ici
- Journée Internationale d’action pour la protection de la forêt boréale :
- Guide des produits en papier de Greenpeace : ici
- "Ne préparez pas vos mouchoirs", Blog qui relaye l'action de Greenpeace : sardinet.blogspot.com
- "Le papier recyclé" : ecoconso.be
 
 

Commenter cet article

Caroline 24/02/2016 17:26

Hello ! Pour des mouchoirs en tissu fun et tendances, n'hésitez pas à aller jeter un coup d'oeil sur le site http://mycaro.be ! Une nouvelle marque de mouchoirs 100% coton fabriqués en Italie! :)

Merlin 24/07/2015 18:25

Vive les mouchoirs en tissu !

Romain 15/12/2014 14:56

Salut,
ce sujet m'interresse, mais je me pause une question, je suis un gros consommateur de mouchoir lors de certaine période allergique, je peu affirmé sans problème devoir utilisé une vingtaine de mouchoir tissus par jours dans ces périodes, et franchement je me vois pas le faire, aprés je peu facilement passé au tissus quand je ne suis pas en période de crise, ce seras déjà ca, mais certain auront peut-être des idée à me soumettre pour ces périodes...

Audreu 06/05/2012 16:56


Bonjour, Je voulais juste apporter mon expérience sur le fait de faire bouillir le linge : une machine à 40° est plus écologique qu'une à plus de 60°... J'ai pris l'habitude avec les couches
lavables de mes loutes (que je lave avec le reste de mon linge) de mettre 1 à 2 goutte d'huile essentielle d'arbre a thé (the trea) dans une machine à 40°. Cette huile a des propriété
désinfectante, antifongique et j'en passe. Du coup, je ne fais plus une seule lessive à plus de 40°. lors d'épidémie, une petite goutte sur un mouchoir est un bon désinfectant, et utiliser a
temps, j'ai constaté que je diminuais beaucoup mes visite chez le médecins et du coup l'usage de médicaments issus de l'industrie chimique de synthèse... Maintenant il reste toujours un hiq : la
provenance de huile, sa méthode de fabrication. mais il me semble que comparativement, ça reste plus écologique....

gaignard 18/05/2010 00:50



la meilleure solution est le mouchoir en tissu,place' dans le lave linge, li ne prend presque pas de place, et pour le desinfecter seul suffit le fer a repasser.pour ce qui est des rechanges il
faut juste en acheter une quinzaine pour en avoir deux propre par jours. bonne ecologie a tous.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents