Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Atelier naturel

Atelier naturel

Un blog naturel sans PEG, sans test sur les animaux, sans arôme artificiel, sans engrais chimique, sans matière grasse polyinsaturée...Un blog touche-à-tout : cosmétiques, cuisine, bricolage, enfants, couture etc...


Les nouvelles mamies

Publié par Lyla sur 25 Octobre 2007, 16:04pm

Catégories : #Bébé-enfants

Les mamies-boomeuses

 

 

Lors du prochain salon "Vivez Nature" à Lyon, il va y avoir une conférence qui  m'interpelle particulièrement et dont le titre est le suivant : "Mamy Boom et sacrées grands-mères! Evolution des femmes et rôle de mamie sont-ils compatibles" avec Odile lamourère qui propose un regard neuf sur les "fringantes quinquagénaires d'aujourd'hui".

 

Elle est l'auteur d'un livre aux éditions "Jouvence" à paraître bientôt sur le même thème et j'espère qu'il sera disponible bientôt pour que je puisse m'y plonger et peut-être l'offrir à ma mère afin qu'on échange ensemble sur ce sujet que je trouve passionnant. Et je sais qu'il y a beaucoup de mamies qui viennent sur ce blog ! (dont ma Môman et ma maman2-marraine-tantine-nounou )

 

Voici le résumé donné sur le site de l'éditeur

  

Exit les mémés et les mères-grand, les MAMIES sont arrivées!

Dans la droite ligne des “baby-boomeuses”, voici venu le temps des “mamie-boomeuses”, femmes nées dans les années 50 et toutes récentes grands-mères!
Ces “héroïnes” du XXe siècle, comment ont-elles donc vécu leur parcours atypique et quelles sont les suites familiales de leur émancipation?
Ce qui est certain, c’est qu’elles nous donnent une tout autre image que celles des bonnes-mamans, tricot, marmites, berceuses, prières, chapelet, confitures et compagnie!
Sur un ton plein d’humour, mais fort bien documentée, l’auteur décrit l’arrivée en trombe de ces mamies et en croque l’histoire sans précédent!
Quel type de mamie êtes-vous ou avez-vous? Quel type de petits-enfants êtes-vous ou avez-vous? Et comment se comprendre malgré la différence de génération?
A lire en urgence, indispensable!

 

Parmi mes pistes de réflexion en vrac sur le sujet : (attention il va y avoir de la caricature assez sévère, et de vilaines généralisations, et une mise en avant de la place de la maman par rapport à celle du père !!! Je préfère prévenir avant d'avoir des commentaires réprobateurs Wink). Et mes réflexions ne sont pas toutes liées à mon expérience personnelle...mais à mes observations.

 

- Maman coud et Mamie sort

J'ai l'impression que les activités mamans/grands-mères sont aujourd'hui inversées : les mamans tricotent, cousent, font de bonnes soupes maison tandis que les mamies sortent entre copines, reçoivent leurs amis, sont hyper-actives et n'ont plus le temps pour les activités de "Bonnes-Mamans", sont débordées pour tricoter le petit nounours en laine de la Droguerie (je ne vise personne en particulier).

 

- une compét mamie-maman

Les mamans piquent la place des mamies finalement, voire cuisinent/cousent/tricottent mieux que les mamies aujourd'hui, oui oui (j'ai osé dire çà moi?!). Accordent plus de temps à leurs enfants. Et finalement, remettent implicitement en question l'éducation qu'elles ont reçue. Alors évidemment çà crée des tensions, des compétitions, des ranceurs...

 

- Education distale et proximale (Oouh les vilains mots Evil or Very Mad !)

Il existe une vraie rupture, très souvent, entre le mode d'éducation que nos mamans nous ont donné et celui que l'on donne aujourd'hui à nos enfants. Les "tendances" éducatives évoluant, la recherche sur le développement des enfants aussi, les modes de vie aussi, il est normal qu'il existe des différences. Cependant, je trouve personnellement que l'opposition est assez franche. Pour résumer : Nos mamans ont été orientées vers l'éducation qui pronait l'autonomisation de l'enfant (on le laisse pleurer pour qu'il apprenne à être seul, on ne l'endort pas dans les bras pour qu'il sache se rendormir seul quand il se réveille la nuit, on n'allaite pas car les femmes devaient rester actives : les working girls de l'époque...) et surtout on nbe dort pas avec son enfant. Quand aux jeunes mamans que nous sommes, nous découvrons pour beaucoup d'entre nous ce que l'on appelle l'éducation proximale qui privilégie un maximum de contact avec l'enfant car il est physiquement et émotionnellement incapable d'être autonome (cododo, portage, allaitement, ne pas laisser pleurer etc...). Je caricature hein !

Du coup, les grands-mères peuvent avoir du mal à comprendre les choix éducatifs de leur fille ou de leur fils avec leurs enfants, accusant presque de laxisme éducatif, de manque d'autorité, s'amusant de voir "à quel point nous risquons de nous laisser mener par le bout du nez par nos enfants"...

 

Bref, j'attends de cette conférence et de ce livre un éclairage mutuel "enfants-parents- grands-parents" sur nos différences, et surtout sur la place de chacun dans la famille dans cette évolution des modes de vie.

Commenter cet article

petit_scarabee 30/11/2007 21:03

Alors, petit résumé de la conférence (en même temps, j'ai un peu tout oublié en une semaine, oups...) : l'auteure a l'air très sympathique, pleine d'humour. Son discours s'articule autour du fait que les mamies actuelles, issues du baby-boom, sont très différentes des anciennes générations de grands-mères, surtout à cause des énormes évolutions que la société à vécu ces 30/40 dernières années. Ces nouvelles mamies ont vécu la libération de la femme, la société de consommation, le travail et l'indépendance ; beaucoup d'entre elles connaissent le divorce, les familles recomposées, etc... Elles ont leur vie à elles, et ne sont plus là "que pour faire du baby-sitting" (l'auteure disait qu'elle ne "garde" pas ses petits enfants, parce qu'ils ne sont pas un troupeau de vache, elle passe un moment avec eux, nuance). Aujourd'hui il y a plus d'interactions entre les 2 générations, les mamies se mettent au SMS et à internet, elles sont obligées de se mettre à la page pour suivre les modes de leurs petits-enfants.
Heu... voilà ce que ma mémoire veut bien me restituer. J'ai acheté le bouquin pour ma maman, parce qu'elle est la mamie typiquement moderne, à communiquer avec internet et à se mettre au mp3, et a un agenda de ministre depuis qu'elle ne travaille plus. Par contre, je ne l'ai pas pris pour ma belle-mère, qui je pense va être une parfaite mamie-gâteau "à l'ancienne", vu ces travaux de tricot et de cuisine ;-).

petit_scarabee 23/11/2007 16:14

Yes ! il est sorti le bouquin ! j'ai regardé quelques sites de vente en ligne, et il est disponible. Je vais tenter la conférence ce soir, et si j'aime ce que j'entends, ça fera encore un cadeau de noël !

Lyla 23/11/2007 17:42

Je ne peux pas aller à la conférence, tu nous feras un petit commentaire ici ?

Sicile (maman de Léo, dans la classe de Chléo) 15/11/2007 10:40

Moi aussi je pense que mes parents étaient dans une mouvance babos à l'époque (milieu des années 70): cododo , allaitement....... Est-ce cela dont je suis imprégnée et qui m'a naturellement menée à ma façon d'être mère (allaitement long, langes, portage, cododo, proximité, non violence...)? J'ai tout de même dû dépasser (et à travailler encore) un certain mode relationnel "rude" ponctué de quelques gifles et humiliations, qui ont aussi sûrement fait partie des racines de mon manque de confiance en moi.....Aujourd'hui ma mère, en tant que grand-mère, ressemble à Ozalid, et a une histoire ressemblante.Elle a été principalement élevée et influencée par sa propre grand-mère (que j'ai connue et qui a une place énorme dans nos vies).Je suis son chemin dans la cuisine... J'espère qu'on trouvera l'occasion pour qu'elle m'apprenne à coudre, à tricoter... J'adorerais!

Ozalid 30/10/2007 18:21

Eh bien me voici depuis peu jeune grand-mère....
Ainée de 7 enfants, je me suis occupée de mes derniers frères et soeurs (biberons, changes, surveillance...) que dire : je n\\\'ai pas eu d\\\'adolescence... et je n\\\'ai eu qu\\\'une envie partir de la maison et travailler pour être autonome et "en profiter".
J\\\'ai donc eu mes deux enfants que j\\\'ai élevé en travaillant, ma fille qui vient d\\\'être maman a fait le choix contraire et élève sa fille selon ses choix  : allaitement, portage, cododo... quand elle a besoin d\\\'encouragements, je lui dis simplement que visiblement sa manière de faire convient bien à sa petite "Minouche" qui se porte à merveille et est adorable... je reste à ses côtés et à son écoute

MaNouvelleNature 30/10/2007 17:39

Ma maman aussi a utilisé des langes pour moi (et c'était dans les années 80), elle m'a allaiter un moment et avait un petit côté écolo... Par contre, elle a suivi les conseils de l'époque (laisser pleurer, une fessée ne fait pas de mal - c'était pas très souvent, et pas trop fort, mais il y en avait -...).  Je ne saurais dire si mon manque de confiance en moi vient de là (et je ne lui dirais jamais que parfois je me pose cette question!)... C'est difficile l'éducation: la plupart des parents veulent faire au mieux, mais suivant les époques, les points de vu sont tellement différents! Et pourtant, je suis persuadée que ça a une importance primordiale!
Ceci dit, dans l'ensemble j'ai reçu des valeurs qui me conviennent parfaitement et en suis reconnaissante à mes parents!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents